Est-ce que les réseaux sociaux rendent fous ?

Les réseaux sociaux.

Vous le savez, je vous le répète souvent, les gens montrent ce qu’ils veulent montrer sur les réseaux sociaux, et généralement jamais leurs côtés négatifs, sombres etc. Evidemment, c’est un monde ou tout est beau, tout est esthétique, tout es clean. Mais tout le monde ici sait que la vraie vie n’est pas aussi lisse, aussi belle et bien in shape, et aussi esthétique. Imaginez-vous un lendemain de soirée de jour de l’an et dîtes-moi si vous êtes aussi pimpant que ce que vous partagez sur les réseaux ahah ! Il y a fort à parier qu’aucun de nous se posterait au réveil un lendemain de cuite, dans les mêmes fringues que la veille avec une vieille tache de vin rouge on it !

Bref, et donc, vous n’êtes pas sans savoir que les réseaux sociaux sont utilisés par les marques comme un moyen de communication et de marketing beaucoup moins coûteux que les outils traditionnels (TV, radio, métro…). Pourquoi s’en priver, lorsque l’on voit l’audience touchée pour certains influenceurs…

Et ce sont ces mêmes influenceurs qui touchent énormément d’argent grâce à des partenariats rémunérés (je vous ai fait un article sur les partenariats ici !)

Rien de mal donc, puisqu’il s’agit d’un « échange de bons procédés » et que cela permet à certains d’en vivre, et à d’autres d’augmenter leurs profits. Il faut seulement en être conscient lorsqu’on utilise Instagram comme le commun des mortels, pour partager la photo de ses vacances, les premiers pas de son fils ou son cocktail hyper bon. Vous êtes maintenant au fait que si Jacqueline post une photo avec un sac de telle marque, c’est souvent que telle marque a payé Jacqueline pour poster cette photo. Bref, tout le monde sait ça.

 

0

Maintenant, comme Jacqueline est payée, Jacqueline peut aussi perdre la tête parfois. Car vous savez, l’argent rend fou. Tous les problèmes de ce monde sont liés à l’argent, ou à la religion. Joie bonheur.

Youtube, Instagram, Facebook, Twitter, payent parfois tellement bien les influenceurs, que ceux-ci s’y perdent, et finissent par confondre leur vie virtuelle et leur vie physique. Il suffit d’assister à un événement organisé pour les blogueurs pour comprendre. Les gens se toisent, ton nombre de « followers » fait de toi quelqu’un d’important ou non, qu’on va venir voir, brosser dans le sens du poil ou non… Et si tu n’as pas assez de followers, tu ne présentes aucun intérêt donc ces blogueurs que tu recroiseras ne te regarderont même pas. D’autres influenceurs deviennent paranos et pensent que les gens ne leur parlent que pour leur nombre de followers, ou pensent qu’on les persécute, qu’on les copie, qu’on leur ment, qu’on les achète… Dur de s’y retrouver dans ce monde ou 1 personne sur 2 vous adresse la parole pour profiter de votre audience. On ne peut pas les blâmer.

J’ai découvert le monde des réseaux sociaux un peu par hasard, et cela m’a beaucoup apporté, mais j’ai aussi dû apprendre à relativiser, à faire attention, à me protéger, à dissocier vie publique et vie privée.

Et on ne va pas se mentir, je ne suis RIEN dans la sphère Instagram, et pourtant je me suis déjà surprise à avoir des pensées complétement FUCKED UP, à n’en plus dissocier la vie virtuelle de la vraie vie. Je vous rassure, je me suis très vite reprise et maintenant c’est derrière moi, mais j’imagine quelqu’un qui PESE dans le game, cela doit être encore plus dur de faire la part des choses.

 

 

 

Vous l’avez parfois peut-être constaté, les gens sont sans filtre sur les réseaux sociaux, et n’hésitent pas à déverser leur négativité et leur agressivité, lâchement cachés derrière leur écran. Et peu importe votre nombre de « followers », vous êtes touchés par ces commentaires négatifs et sombre. Ne dîtes pas le contraire. Et ce que ne réalisent pas ces « haters » (personnes négatives sur les réseaux sociaux), c’est que mis côte à côte, toutes ces ondes négatives peuvent détruire quelqu’un. Je ne citerai pas de nom, mais certaines blogueuses ont fermé leurs comptes, certaines youtubeuses ont avoué avoir été touchées par ces critiques destructrices… Et ce malgré une très forte influence.

Vous allez me dire, c’est le jeu ! Mais non, ce n’est pas le jeu. Certains vivent de ces réseaux sociaux, et certains essaient de propager des pensées positives, de partager des bons plans, de pousser les gens à s’améliorer, et ne méritent pas d’essuyer la jalousie des autres qui réussissent moins bien. Alors si tu passes par là et qu’il t’est arrivé de balancer une insulte, un commentaire négatif gratuit et infondé, réfléchis à deux fois la prochaine fois, car les réseaux sociaux peuvent rendre fous, mais peuvent aussi détruire.

 

Un rappel à toutes celles et ceux qui seraient entrain de perdre la tête, les réseaux sociaux ne sont pas la vraie vie, et vous pouvez avoir 6 millions de followers, et être une sombre ordure, ou n’en avoir que 30 et être une personne en or. Le jour ou l’électricité n’est plus, vous n’êtes plus rien. Efforcez-vous d’être une bonne personne, et prenez les réseaux sociaux comme du bonus, pas comme la vraie vie.

Avec les pieds sur terre, gardez la tête dans les nuages !

Xxx

L.S.09

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *