Wellness-Week : le séjour 100% bien-être

La Wellness-Week vous connaissez ?

Ces dernières années, le bien-être et le sport prennent une place de plus en plus importante dans nos vies. Et tant mieux ! C’est pourquoi de nombreux concepts éclosent chaque jour pour nous permettre de nous améliorer, de prendre soin de nous et de nous connaître mieux, en profondeur. C’est le pari que s’est lancé la Wellness-Week !  

Qu’est ce que la Wellness-Week ?

Il s’agit d’un concept assez cool, qui consiste à vous remettre en pleine forme en 7 jours ! Grâce à un coaching personnalisé, pendant ce séjour centré sur VOUS, vous allez allier voyage, bien-être, sport, relaxation, conseils nutritionnels et moment détente-beauté.

L’idée est en fait de faire comprendre aux participants que le sport peut être utilisé comme une médecine préventive, mais aussi de faire ressentir l’importance du bien-être intérieur pour une vie plus sereine. Le tout dans un cadre somptueux puisqu’il s’agit de destination généralement très sexy, type Naples, Essaouira, les iles Cyclades, Dubaï, Koh Samui, Cap Vert…

 

L’avantage de cette semaine ? Vous avez le droit à un suivi personnalisé suite à des examens, pour vous aider à atteindre vos objectifs une fois la semaine passée.

Au-delà du sport et de l’alimentation, vous aurez également du temps pour vous relaxer : massages, piscine, sieste ! Le vrai bonheur.

Ce qui m’a toujours effarée est de me dire que nous n’avons jamais eu au cours de notre scolarité des heures de nutrition, ou de bien-être. Pourtant, l’alimentation fait partie intégrante de notre routine quotidienne. Nous mangeons chaque jour, plusieurs fois par jour, et personne ne nous a jamais appris comment faire. Initialement, cela devait-être inné, puisqu’il s’agit d’un besoin primaire, mais dans notre société de surconsommation, tout a été déréglé, à tel point que certains ne savent plus reconnaître la faim de l’ennui, de la gourmandise, du stress’ etc !

Il est primordial de réapprendre par soi-même (articles, reportages, livres…) ou grâce à des programmes le fonctionnement son propre corps, son propre esprit et comment faire pour l’optimiser. Oui parce que le corps est une machine, ni plus ni moins.

 

 

Un des points clés de cette semaine est de vous apprendre à vous alimenter sainement. Vous n’êtes pas sans savoir que je suis très intéressée par ce sujet, puisque depuis mon rééquilibrage alimentaire, j’ai non seulement effectué des recherches à ce sujet, mais je me suis également inscrite à une formation en nutrition en cours du soir.

 

L’alimentation saine, en 5 principes.

Difficile de faire le tri parmi tout ce que l’on entend, sur les réseaux sociaux, autour d’un verre avec Jacqueline ou même dans les journaux. Selon moi, avoir une alimentation saine est en réalité du bon sens, car lorsque cela devient trop compliqué, je trouve cela beaucoup moins sain. Si vous devez compter vos calories, vos macros, vous frustrer, vous forcer etc, vous êtes tombés dans le moins sain !

Je vous récapitule donc les 5 principes d’une alimentation saine, selon moi.

  1. L’équilibre

En effet, c’est la base d’une alimentation saine. Si vous mangez de tout, votre corps ne manque de rien, et peut ainsi fonctionner de façon optimale. Durant la Wellness-Week, vous apprendrez entre autres comment équilibrer chaque repas, l’importance des macronutriments (lipides, glucides et protéines), et tutti cuanti.

La meilleure façon d’équilibrer votre assiette est de la fournir comme suit :

¼ de protéines, ¼ de féculents, ½ de légumes. Ne commencez pas à croire qu’il faut bannir les féculents, ou les lipides, ce serait une grave erreur. Vous devez consommer des féculents complets pour donner de l’énergie à votre corps, et les sources de bonnes graisses sont indispensable au bon fonctionnement de ce dernier.

D’ailleurs, manger sainement c’est bien, mais s’autoriser de temps en temps des petits plaisirs fait aussi partie de l’équilibre.

 

  1. La régularité

Quoi qu’on en dise, il est important de nourrir son corps régulièrement au cours de la journée, pour qu’il puisse assurer ses fonctions vitales. Le corps a besoin d’énergie, et vous le savez depuis le temps, pour moi, manger plusieurs fois par jour sans ne jamais sauter de repas permet de maintenir un métabolisme élevé (l’empêche de s’endormir une fois la digestion terminée).

Manger sainement, c’est nourrir son corps régulièrement, tel un reboost d’énergie. En gros, sauter des repas, c’est un peu l’inverse d’un mode de vie sain. Certain vous parleront du jeûne intermittent, renseignez-vous, mais rappeler-vous que si c’est une contrainte, ce n’est pas sain. Lorsque vous étiez bébés, vous mangiez très régulièrement, et ce en répondant seulement à des besoins primaires. Vous ne vous demandiez pas si vous alliez abuser en mangeant à tel ou tel moment. Vous aviez faim, et on vous donnait à manger. Pourquoi changer cela ?

  1. Le plaisir

Manger sainement, c’est également se faire plaisir. Si vous vous forcez à manger des brocolis / poisson blanc, il y a fort à parier que vous ne tiendrez pas longtemps. Et « tenir longtemps », c’est avoir un mode de vie sain. Vous n’avez pas à « tenir », vous ne devez pas voir l’alimentation comme une contrainte, mais comme quelque chose de bénéfique, de positif. Rappelez-vous que nous mangeons pour vivre, mais autant vivre bien, et profiter un max.

Il est important de se faire plaisir lors des repas, car comme mentionné ci-dessus, nous mangeons au moins 3 fois par jour, alors autant que ce soit agréable. Pour rendre vos assiettes tasty, rien de tel que d’utiliser des épices, des condiments et des sauces saines. Personnellement, j’alterne entre sauce tomate/oignon maison, sauce chien, sauce citron/gingembre, lait de coco/coriandre… Il existe tellement d’options healthy, pourquoi s’en priver.

 

  1. La modération

Qui dit plaisir dit également gourmandise. Evidemment, avoir un rapport sain à la nourriture c’est manger modérément de tout, en particulier ce dont on raffole. S’enfiler le pot de Nutella en une demi-heure n’est pas une attitude saine.

Il faut réapprendre à apprécier et ne pas tout engloutir pour combler un quelconque vide. La plupart du temps, lorsque les gens n’arrivent pas à se raisonner quant à la nourriture, ils comblent quelque chose de bien plus profond.

Manger modérément présente plusieurs avantages : d’une part, vos deux mains regroupées ensemble représentent les ¾ de la taille de votre estomac. Il a besoin du quart restant pour digérer. Ainsi, plus vous le remplissez, plus il aura du mal à digérer, plus vous vous sentirez mal. C’est pourquoi il est plus judicieux de manger plus régulièrement en plus petite quantité.

D’autre part, apprenez à vous écouter. Votre corps est une machine formidable, qui vous envoie des signaux pour vous indiquer quand vous abusez. Si vous buvez trop d’alcool, vous êtes bons pour une gueule de bois, quand vous mangez trop, vous avez du mal à respirer… Sachez distinguer les différents signaux que vous envoie votre corps afin d’ajuster vos comportements et habitudes pour éviter de lui faire du mal.

 

  1. Le naturel

Je le répète souvent, évitez un maximum les produits industriels (cookie, plats cuisinés, chips, sauce…) qui sont bourrés de sucre, graisse, sel. Un sombre enfer pour votre corps, vous ne contrôler aucune quantité, certaines étiquettes cachent le sel et le sucre sous d’autres noms, et vous voilà avec des problèmes cardiaques ou du diabète à 60 ans sans savoir pourquoi. Préférez cuisiner vos propres plats, avec de vrais aliments, faites vos sauces vous-même, faites vos cookies vous-même. Ainsi vous contrôler non seulement la quantité mais aussi la qualité.

Renseignez-vous, regarder des reportages, lisez des articles, vous verrez comme les industriels nous mentent. Lors de ma formation en nutrition, j’ai appris à lire les étiquettes, et comment vous dire que c’est d’une complexité déconcertante !

Tellement de faux amis, d’ingrédients cachés sous d’autres noms… Retenez une chose, si vous n’arrivez pas à le prononcer, ne le manger pas !

J’ai regardé un reportage récemment qui parlait des conservateurs, et vous savez quoi ? Nos corps ne se décomposent plus comme avant lorsque nous sommes sous terre, ce qui pose un gros problème au niveau environnemental. En effet, nous devenons carrément polluants pour les sols.

 

Méfiez-vous des produits dit « minceurs » ! Ce yaourt est sans matière grasse, mais ce manque est probablement compensé par du sucre ! Ce coca est light ? Mais le goût sucré ne vient pas nécessairement du sucre. L’aspartame est bien pire que le sucre pour le cerveau.

Ne croyez pas les étiquettes et le packaging ! Méfiez-vous des industriels, ceux-là même qui vous disent de boire du lait de vache pour le calcium, de manger de la viande pour faire le plein de fer. Sachez que derrière chaque produit se cache un intérêt financier énorme.

Si vous vous dîtes qu’il est grand temps de vous reprendre en main, la Wellness-Week est peut-être ce qu’il vous faut, pour réapprendre les bases. Embarquez votre bonne copine Babeth avec vous, car plus on est de fous plus on rit ! Ce sera l’occasion de passer un excellent moment, instructif dans un cadre somptueux !

Pour vous inscrire aux prochaines sessions, ou pour tout renseignement, c’est ici !

 

Love,

 

L.S.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *