Les mauvaises habitudes à bannir pour 2018 / Bad habits to suppress for 2018

Nouvelle année, nouveaux objectifs ! Cette fois ci pas d’excuse, une page blanche se tourne. Regardez derrière vous et faites le bilan de l’année 2017. Vous êtes contents de vous ? Dans tous les cas, il y a toujours quelques améliorations à mettre en place pour prendre soin de soi, et en voici quelques-unes qu’il faut tenter d’éradiquer :

Snoozer

Vous savez, ce fameux réveil que vous programmez plein de bonnes intentions la veille au soir à 7h pour vous lever faire du sport, mais que vous snoozez jusqu’à 8h30 par flemme de se lever ? Finit ! J’étais pareil avant, je négociais avec moi-même pour quelques minutes de sommeil (inefficace puisque réveillée toutes les 9 minutes). Puis j’ai décidé de devenir du matin, parce qu’une fois que ma séance de sport est faite, ce qui est fait n’est plus à faire. Puis faire du sport le matin me permet d’être hyper réveillée et de me sentir bien, ainsi que de prendre les meilleures douches de ma vie ! Quoi de mieux que de se lever, de réveiller son corps, de brûler des calories pour booster son métabolisme et lui dire “dude, c’est parti pour une journée folle” ? ! Un autre avantage de se lever le matin c’est que vous avez carte blanche pour faire tout ce que vous voulez après le boulot ! Pas la peine de se trimballer son sac de sport et de rentrer chez soi à 21h à cause du cours de body pump qui commence à 19h !

Poser votre téléphone ou tablette lorsque vous êtes avec quelqu’un

Avec les réseaux sociaux, on en oublie presque les relations humaines. Quel dommage, pour un outil qui était sensé nous rapprocher, finalement il nous éloigne. J’ai pris la résolution de ne pas toucher mon téléphone quand je suis avec quelqu’un, et cela me permet d’être davantage disponible pour mon entourage, d’être focus à 100% quand ils me parlent. Puis les ondes qu’envoient les téléphones sont nocifs pour le cerveau, alors autant limiter 🙂

Complexer 

Vous êtes comme vous êtes. Vous avez une certaine morphologie, une certaine longueur de nez, des yeux de telle forme, un squelette taillé comme ci ou comme ça. Alors c’est comme ça. Apprenez à valoriser vos atouts, et à corriger vos défauts autant que possible tout en vous acceptant. Vous croyez que les autres sont parfaits ? Loin de là, ils mettent simplement le positif en avant à tel point que vous ne remarquez même pas le négatif 😉 Faites en autant, et arrêtez de dire du mal de vous-même, les autres s’en chargent déjà !

Si vous n’aimez pas vos bras, musclez-les. Vous voulez vous débarrasser d’Albertine, votre cellulite ? Faites des tests : arrêtez le lactose, la viande, le sucre raffiné, le sel, mangez des graines, des légumes à gogo, des protéines végétales, des bonnes graisses, massez-vous, musclez-vous. Voyez comment votre corps réagit mais ne restez à là à ne rien faire, à vous plaindre sans avoir tout essayé 🙂

Vous avez un corps en bonne santé, c’est déjà la base. Au lieu de vous plaindre de ce que vous n’aimez pas, apprenez à aimer vos défauts, et perfectionnez vos points forts.

Faire passer sa santé après tout le reste

Ok vous aimez l’alcool, mais est ce que votre corps aime l’aclcool ? Pas sûr si l’on en croit cette méga gueule de bois que vous vous payez après chaque excès. Vous aimez les m&m’s peanut butter ? Mais est-ce que votre corps aime ? Ce n’est pas dit, à en croire la cellulite et les poignées d’amour qui s’installe chaque fois que vous en abusez. Alors faire du bien à son mental, en s’accordant un ou deux repas plaisir par semaine, aucun problème, mais pensez à votre corps, votre moyen de locomotion 😉 Faites-le passer devant le reste pour une fois, sans lui vous n’êtes rien.

 

Ne pas juger les gens

Tant que vous n’avez pas vécu la situation, vous ne savez pas comment vous réagiriez. Chacun a un passé et des traumatismes bien à lui, et il est inconvenant de juger le comportement de quelqu’un sans avoir toute l’histoire. N’oubliez jamais que vous ne savez rien de l’intimité des gens, ils ne vous montrent que ce qu’ils veulent vous montrer, mais les faiblesses existent et elles restent cachés sous les toits 😉

Ne vous comparez pas à quelqu’un qui n’a pas les mêmes gênes, la même vie, la même famille, le même corps, le même petit ami, ou le même salaire.

S’ouvrir 

Vous ne comprenez pas les gens vegan ? Essayez de comprendre leurs motivations, de creuser pour comprendre les enjeux, et faites-vous votre propre avis. C’est plus simple de traiter les vegans de “fous” ou de “Brigitte Bardot” (true story!) que de s’intéresser et de lire des livres et regarder des reportages pour les comprendre. Vous ne comprenez pas les gens qui méditent ? Mais avez-vous seulement essayé ? Soyez curieux, ouvrez-vous à de nouvelles disciplines, faites fonctionner votre esprit, stimulez-le, ne campez pas sur vos positions, testez de nouvelles choses, de nouveaux outils, faites confiance. Ce n’est pas parce que vous trouvez que Babeth est idiote de ne pas boire d’alcool qu’elle l’est. Elle a surement (ses) raisons, et vous feriez bien d’essayer de les comprendre.

A l’inverse, ce n’est pas parce JB fume clope sur clope qu’il est idiot ! Il a surement ses raisons, et il cache aussi peut-être quelque chose que vous ne soupçonnez pas. Essayez de comprendre le monde qui vous entoure, essayez d’apprendre des autres, voyagez, ouvrez votre esprit. Je prend l’exemple le plus récent que j’ai en tête, au Vietnam tu ne peux pas faire signe à quelqu’un de venir vers toi la paume de main vers le haut, car cela a une signification sexuelle. En Thaïlande, tu n’écrases pas avec le pied une pièce de monnaie que tu as fait tomber et qui tourne sur elle même car il y a la tête du roi dessus. Chaque culture est différente, vous avez tant à apprendre du monde, alors ouvrez-vous 🙂

 

 

Alors je ne dis pas que cela est facile à mettre en oeuvre, il faut seulement essayer de s’en rapprocher au maximum pour devenir une meilleure personne.

Belle année 2018 !

Xxx

L.S.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *