Mère Nature / Mother Nature

J’ai appris une chose, grâce à une de mes amies professeur de biologie.

Nous avions une reflexion autour du fait de devenir vegan ou non. Il est vrai que les principaux arguments avancés par les vegans sont la protection de la planète, et la maltraitance des animaux. Je partage totalement le fait d’être concernée à ces propos.
Il y a 4 conditions essentielles à la vie: grandir, se nourrir, se reproduire, mourir.

Je pense donc que nous sommes toutes d’accord pour dire que les plantes sont vivantes.
À l’inverse des animaux, les végétaux ne peuvent pas envoyer de signaux pour nous signifier leur douleur. Donc que savons-nous de leur souffrance lorsque nous les arrachons ? Je ne suis pas d’accord pour dire que le cochon qui est abattu froidement ne sent rien, n’en témoigne les divers reportages dans lesquels on les aperçois en stress, paniqués, les uns sur les autres.

Il suffit de regarder Hearthlings pour être totalement ECOEURE de l’humanité haha !

Mais alors, quid des plantes ? Comment peut-on ne pas être également concernés par la maltraitance du monde végétal?

 

Mon avis là dessus est le suivant:

Comprendre et respecter la nature est un signe de maturité. Apres peu importe les décisions de chacun (vegan, bio, sans sulfates, pas d’aérosol, pas de douche de 30 minutes, pas de papier par terre…), tant que vous comprenez que ce que vous consommez est un don de la nature, vous n’exagérez pas. Nous ne pouvons pas tout faire, pas nous engager dans toutes les causes. Mais chacun à son échelle, si nous faisons un petit pas, cela pourra être un grand changement.

Je ne comprends pas les critiques adressées aux Vegan, telles que “tu ne manges pas de viande mais tu n’aides pas la famine dans les pays sous développés”… Mais peut-être que de soutenir une cause est déjà un bon début. Ne critiquez pas les autres lorsque vous ne faites rien du tout. Chacun défend la cause à laquelle il est le plus sensible, il n’y a pas de hiérarchie.

Voilà pourquoi je ne critiquerai jamais les vegans, tout comme je ne critiquerai pas les carnivores, puisqu’au fond, je ne les connais pas, mais il se peut qu’un carnivore soit ultra engagé dans la défense des droits de la femme, ou dans l’environnement.

Vous ne me verrez jamais jeter un papier par terre, arracher une fleur, prendre une douche de 30 minutes, porter de la fourrure et du cuir, ou encore frapper un animal, mais vous me verrez probablement manger des huitres, utiliser un savon “pas éco friendly”, mettre le chauffage chez moi…

Je fais de mon mieux, j’essaie de m’améliorer et de me renseigner, d’ailleurs, il y a quelques mois, je consommais encore beaucoup de viande. Je m’instruis et essaie de m’orienter vers un mode de vie sain, surtout en phase avec la nature de laquelle nous sommes chaque jour entrain de s’éloigner.

Renseignez-vous et faites les choix qui vous font vous sentir bien.

Rien ne vous empêche d’échanger autour de vous, prenez les avis des autres, et gardez ce qui vous semble intéressant. C’est en discutant avec de nombreuses personnes que je me suis petit à petit orienter vers un changement de mode de vie.

Vous pouvez toujours faire mieux, mais vous pourriez aussi faire moins bien ! Ne soyez pas trop durs avec vous-même, vous faites de votre mieux. Pas vrai ? 😉

Avec humanité 😉

L.S.

 


 

I learned something thanks to a friend of mine who is a biology teacher.

The two main reasons mentioned by vegan people is the environment protection and the animal mistreatments. And I totally agree, those are two causes I am deeply involved in.
There are 4 essential conditions for life: growing, reproducing, feeding, and dying.
So I think we all agree that plants are alive.
Contrary to animals, vegetal can’t send us signals to let us know they are suffering. So what do we know about their pain? I disagree to say that the little pig does not feel anything. Just look at documentary showing how stressed they are when they are going to be killed.

You just have to watch Hearthling to be disgusted by humanity 😉

But quid of plants, are we wrong not to be concerned by their mistreatments ?

For me, you just need to understand that respecting the nature is a sign of maturity. No matter the decision you take (vegan, vegetarian, organic food, organic soap…), if you understand that what our nature gives us if a gift, you don’t exaggerate ! You can’t get involved in every causes but if each of us do little steps at our levels, we can change the world.

I don’t understand when people criticize vegan people, by saying “you don’t eat meat but you don’t care that some children are dying in under developed countries”… Well at least supporting one cause is better than nothing. Do not criticize when you don’t do anything. There is no hierarchy in the causes we support. You just chose according to your sensitivity.

I will never criticize vegan people or meat eaters, because I don’t know them, I don’t know what they do. Maybe someone eating meat is deeply involved into environment saving, or into women’s right…

You will never see me throwing a paper on the floor, tear a flower away from the ground, take a 30 minutes shower, wear fur or leather, or hit an animal, but you might see me eating oysters, turning my heating on, or use a non-eco-friendly soap…

I try to do my best, to improve myself and to document myself. By the way, a few months ago I was still eating a lot of meat. I am just trying day after day to reconnect with mother nature, from who we are everyday less close.

You totally can discuss with others, and keep what you think is a good topic to focus on. I changed little by little my lifestyle by speaking with other persons. Don’t be too hard on yourself, you are doing the best you can, right ;)?

With humanity,

L.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *