Le gaspillage alimentaire, et si on arrêtait ?

Jeunes gens bonjour… l’heure est grave. En France (je dis bien en France, petit pays insignifiant par rapport à d’autres), ce sont 10 milliards de kilos de nourriture jetée à la poubelle. 

Sérieusement, on en parle ? Qu’est ce qu’il nous prend ? Nous pourrions nourrir des millions et des millions de personnes avec nos caprices d’enfants spoiled !

Alors, ne vous inquiétez pas si vous vous sentez visé, vous n’êtes pas seuls. Et tati lauri va essayer de vous orienter vers des solutions, que je ne connaissais pas moi-même il y a 6 mois. En faisant des recherches, je me suis rendue compte que de simples gestes pouvaient avoir un impact significatif. Et je compte comme toujours sur votre solidarité pour partager en commentaire vos astuces, vos connaissances, car c’est ainsi que l’on s’enrichit 🙂

Petite définition sortie de derrière les fagots pour ceux qui auraient des doutes :

Le gaspillage alimentaire, c’est « toute nourriture destinée à la consommation humaine qui, à une étape de la chaîne alimentaire, est perdue, jetée, dégradée”, selon le Pacte National Anti Gaspi. Attention, ce n’est pas pareil que le gâchis alimentaire qui lui, englobe le gaspillage et les déchets inévitables type peau d’orange, os, coquilles d’oeufs…

Attention, les particuliers sont souvent les premiers pointés du doigt, mais nous ne sommes pas seuls responsables ! Le gaspillage alimentaire provient de la répartition suivante :

  • 32% de la production agricole

  • 21% de la transformation

  • 14% de la distribution

  • 14% de la restauration

  • 19% de la consommation à domicile (vous et moi)

 

Mais pourquoi gaspille-t-on ? Ici encore, vous vous en doutez, l’aspect pécuniaire rentre en jeu, comme toujours !

Rupture de la chaîne de froid, sur calibrage, inadéquation de l’offre et la demande…

Voici quelques faits :

  • 1 personne sur 6 souffre de malnutrition sur terre
  • chaque Français jette chez soi par an 29kilos donc 108 euros (j’émets de gros doute là dessus je pense que c’est beaucoup plus !)
  • 1/3 des aliments produits par la planète est jet

Alors déjà, sachez que nous sommes certes responsables, mais également victime. Oui, vous ne croyiez quand même pas que l’on puisse avoir un tel comportement sans conséquence n’est ce pas?

Les voici, liste non exhaustive et dans le désordre :

  • Gaspiller c’est emettre des gaz à effet de serre
  • Acaparer des terres agricoles
  • Puiser dans nos ressources en eau (déjà limitées!!!)
  • Gaspiller coûte en moyenne par an 750 milliards de dollar

 

Ok, vous allez me dire que c’est atroce, quelle horreur tout ça tout ça, mais que faire ? I am glad you asked !

Voici une liste de petits gestes qui ne vous coûtent pas plus chers et qui vous permettront d’aider un peu notre pauvre planète à tenir le coup !

  • Lisez les étiquettes

DLC : Date limite de consommation, après laquelle il est préférable de ne pas consommer les denrées les plus périssables (lait, oeufs, charcuterie…) car après cette dernière, elles peuvent présenter des denrées périssables.

DLUO : Date limite d’utilisation optimale, après laquelle la denrée  peut être moins goûteuse, mais pas dangereuse (dans la limite du raisonnable of course)

Donc si vous cuisinez pour ce soir, prenez les aliments qui expirent bientôt, mais si vous faîtes vos courses pour le mois, préférez choisir les dates plus lointaines pour éviter de gaspiller

  • Faire des listes de course

Pourquoi ? Parce que cela vous permet de ne pas acheter les produits qui se trouvent déjà dans vos placards 😉

  • Triez 

Si vous êtes sur Paris, cela doit vous choquer, je vois parfois certaines personnes jeter le verre avec le carton. Certaines villes sont vraiment en avance là-dessus, notamment San Francisco! Mais en France, on est encore sacrément en retard 🙂

  • Achetez des fruits et légumes moches

Encore notre superficialité exacerbée qui veut que tout soit beau, parfait etc, mais la nature n’est pas comme ça. Il y a de tout, et les fruits et légumes moches n’en sont pas moins nutritifs…

  • Congelez

Vous vous rendez compte que vos poireaux sont entrain de se ramollir ? Au lieu de les jeter, coupez les en tranches et placez les au congélateur. Ainsi, vous les consommerez quand l’envie vous viendra et, en prime, vous évitez le gaspillage alimentaire.

  • Pensez au compost 

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme pas vrai ? Alors ce principe de décomposition des déchets par micro-organisme peut vous rendre bien des services. De plus, si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez parfaitement congeler votre compost pour éviter les moucherons 🙂

  • Réclamez vos doggy bags

Vous avez payé pour une pizza entière au restaurant, pourquoi vous en jetterez la moitié sous prétexte que vous n’avez plus faim ? Vous aurez probablement faim demain non ? Alors demandez au restaurateur de vous fournir un doggy bag, ou emmener le votre, pour ramener chez vous ce que vous avez payé, et pas pu finir 🙂

J’en profite pour vous orienter vers “To Good To Go” si vous ne connaissez pas, il s’agit d’une appli qui te met en relation avec les commerçant de ton quartier pour éviter de gaspiller des aliments qui pourraient être consommés mais qui restent ce jour invendus. Si vous passez par là, merci pour ce que vous faîtes !

 

Humainement,

 

L.S.

Source pour les curieux : 

https://www.fne.asso.fr/dossiers/gaspillage-alimentaire-d%C3%A9finition-enjeux-et-chiffres

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/06/07/le-gaspillage-alimentaire-en-france-en-chiffres_5311079_4355770.html

https://www.cuisineaz.com/diaporamas/astuces-pour-limiter-le-gaspillage-alimentaire-1513/interne/recette/1.aspx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.