Trouver du boulot en France, une vaste blague.

Le monde du travail en France…

Est-ce que l’on marche sur la tête ? Honnêtement, plus je me pose des questions sur la vie active, plus je trouve qu’on a complètement pété les plombs.

J’ignore si c’est pareil ailleurs (en France, car à l’étranger ce n’est pas du tout comme ça), mais sur Paris, trouver du travail c’est le parcours du combattant ! Entre les entreprises, ces fameuses start-up de VTC… qui te demandent de faire deux heures de tests de mathématiques en ligne, chronométrées, celles qui te demandent de leur proposer 6 mois de campagne marketing, d’autres qui souhaitent une vidéo pour leur prouver ta créativité.

Note à tous les recruteurs : Les gens qui cherchent un emploi, parfois, en ont déjà un ! Et le temps que vous leur demander fais partie des pauvres 2 heures de vie privée qu’ils ont pour eux, et durant lesquelles ils essaient d’oublier que 80% de leur vie est consacrée à leur employeur !

Je trouve ça tellement scandaleux de demander tant de travail pour se faire au final potentiellement jeter comme un malpropre, par un mail automatique standard au bout du 6ème entretien…

Et cela, c’est sans compter sur le fait que les entreprises ont totalement oublié qu’une OFFRE d’emploi, c’est aussi quelque chose à vendre. Je ne compte plus le nombre d’entretiens que j’ai passé, en ayant cette fâcheuse impression de devoir me sur-vendre, voir vendre ma propre mère juste pour pouvoir travailler (oui oui, TRAVAILLER) pour quelqu’un…

Parfois, on tombe encore plus bas, avec ces boîtes qui te proposent 2000 euros par mois pour manager une équipe de 5 personnes, et faire des heures improbables, voire te lancer un vieu « tu prends ton aprem » quand tu pars à 19h…

Mais comment en est-on arrivé là ?

Je vous jure, le système français me dégoûte tellement. Au-delà des millions d’entretiens, rappelons quand même que l’employeur dispose de 3 mois dans le meilleur des cas, 8 dans le pire des cas, pour te dire bye bye du jour au lendemain, sans même te donner de raison valable.

Quand je vois qu’il faut passer 9 entretiens, 2 études de cas, 1 test de personnalité et des mois de stress pour au final travailler pour quelqu’un qui n’hésitera pas une seconde à te mettre au placard, ou te virer à la première contrariété, je me dis que nous avons quand même notre part de responsabilité.

Nous acceptons ces conditions. Nous acceptons, nous, qui avons quand même quelque chose à leur apporter hein !, de nous plier en quatre pour eux, de prendre sur notre précieux temps personnel pour eux. Rendez-vous compte, nous devons quasiment supplier l’entreprise pour qu’elle accepte quoi ? Pour qu’elle fucking accepte que VOUS soyez leur slave, que VOUS soyez à ses ordres ! Vous devez vous vendre pour prouver que vous pouvez être un bon esclave for god sake’s !

Comme vous l’avez compris, j’en ai gros sur la patate, quand je vois autour de moi les gens essayer tant bien que mal de trouver un emploi pour remplir la première couche de la pyramide de Maslow…

Et vous voulez connaître l’ironie du sort ? Ces mêmes entreprises qui te demandent de te plier en 12 pour eux, t’enverrons un lamentable email de refus, standardisé, et automatisé. Eux qui te demandaient de t’investir avant même une potentielle promesse d’embauche ne sont même pas à la hauteur de leur exigence.

Et attendez mesdames et messieurs ce n’est pas tout. Au-delà de tout ça, une fois ENFIN embauché pour un salaire délirant, après avoir fait des heures et des heures, des compromis, mis de côté votre vie sociale et votre famille, cet employeur ne vous fera toujours pas confiance. C’est pourquoi en France, le travail home based est si rare. C’est pourquoi le fléau qu’est le présentéisme existe.

Et la palme de la palme, genre le pompon de la pomponnette, le gateau sur la cerise, c’est les entreprises types GAFAs qui te demandent carrément de poser des jours de congés pour venir passer une série de tests dans leurs locaux…

Voici ce que j’ai dû faire au cours de ma carrière pour trouver un boulot :

  • Poser deux jours de congés
  • Passer deux weekends complets à créer une campagne marketing
  • Créer une vidéo pour prouver ma créativité
  • Me lever à 6h du mat’ pour un entretien skype qui n’a jamais eu lieu, l’entreprise m’ayant oubliée
  • Me coucher à 3h du mat pour respecter la deadline d’une étude de cas à faire à la maison
  • Mille études de marché pour me démarquer de mes concurrents

Et parmi les taches les plus ingrates de ma carrière je vous donne un top, ça aura peut-être le mérite de vous faire sourire:

  • Faire du café pour mon supérieur (BTW j’ai un Master 2)
  • Surligner les paroles des black eyed peas pour que mon boss puisse suivre pendant le concert
  • Apporter des cartons à la poste
  • Porter les manteaux d’invités jusqu’au vestiaire, pendant 6 heures d’affilé
  • Tenir le parapluie d’une personnalité alors que j’étais trempée

Et j’en passe…

Bref, quand je me relis, j’ai envie de vomir. J’ai hâte que la tendance s’inverse et que l’offre dépasse la demande !

Bon courage à ceux qui cherchent, ne vous dénigrez jamais, ne vous rabaissez jamais pour une entreprise, elle n’en ferait certainement pas de même pour vous.

 

N’hésitez pas à me mettre en commentaire ce que VOUS avez dû faire pour votre emploi, qu’on rigole deux minutes !

Toute ressemblance avec des entreprises existantes ou ayant existé est purement fortuite.

L.S.

 

 

 

13 Commentaires

  1. Anonym
    10/10/2018 / 4:01

    Je sors tout juste de mes études, et je sors d’un entretien d’embauche pour Paris, avec une proposition de salaire médiocre, au lieu de revoir leur salaire à la hausse ils m’ont dit d’aller vivre dans un foyer la première année ça me coûtera moins cher… Ça donne envie d’aller vivre à 600km de chez sois tout quitter pour ce boulot et continuer à avoir peu de sous malgré les études.. tout ça parce que c’est toujours mieux vu de faire une grande carrière prestigieuse dans notre société…. Et le bien être passe après

    • Socaliente
      Auteur
      10/11/2018 / 1:04

      Le bien-être passe teeellement après c’en devient vraiment flippant. Prends soin de toi !

  2. Noelie
    10/10/2018 / 8:12

    Et sa ne s’arrête malheureusement pas la 4 ans que je me plis en quatre pour mon employeur…..et quand tu as le malheur de demander une augmentation on te répond…il faut faire ses preuvent on marche sur la tête

  3. 10/10/2018 / 10:31

    Ton article me parle complètement ! Je ne suis pas dans ce cas de figure, car je suis Developpeuse web et en toute franchise, ce sont les entreprises qui viennent nous chercher. Mais, néanmoins je ne comprend pas et n’accepte pas, cette culture du présentéisme. De même que l’expansion très lente du télétravail, qui pourtant rendrait plus heureux et productifs, beaucoup d’employés.

    • Socaliente
      Auteur
      10/11/2018 / 1:03

      C’est vrai que d’être développeur en ce moment c’est très très prisé ! Bravo pour avoir su t’orienter dans cette branche !

  4. Caroline
    10/10/2018 / 10:56

    Je viens tout juste d’être diplômée, et je recherche mon premier emploi depuis septembre. Et pour le moment ce qui me choque le plus, c’est que les entreprises ne te rappellent même pas ou ne t’envoient même pas un mail pour te tenir au courant après l’entretien, alors que toi tu cours après eux. Le schéma n’arrête pas de se répéter, et ca ca me gonfle !

    • Socaliente
      Auteur
      10/11/2018 / 1:03

      Oui c’est vraiment une blague, toi tu te déplaces, tu prépares etc, et eux, ne prennent même pas le temps de te formuler un feedback digne de ce nom.

  5. Minouch
    10/10/2018 / 11:43

    C’est tellement rageant de lire ça..Moi je suis en recherche d’emploi je ne vois pas le bout. J’ai fait un master aussi. Si je peux me permettre tu as fait quoi comme étude et quel est ton poste ?

    • Socaliente
      Auteur
      10/11/2018 / 1:02

      J’ai fait un Master 2 en Marketing, et je suis en pose de Marketing manager…

  6. Aurorej
    10/11/2018 / 6:59

    Comment te dire … 3 ans que je travaillAIS dans une entreprise dite « esprit startup ». J’ai commencé en alternance avec un salaire inférieur à une fille ayant le même’ poste qu’en moi en alternance. En CDI une fois mon boss viré toute l’equipe S’est jeté sur moi comme des goinfres pour me donner tout le’ sale boulot qu’ils n’aimaient pas faire. Et le pompon … je suis tombée enceinte GRAVE ERREUR !! Je suis revenue de congé maternité mon fils avait 2 mois Et demi seulement. Et pour quoi ? Pour apprendre par les commerciaux alors que je suis dans le marketing que mon poste a été supprimé … rupture conventionnelle après 3 mois et demi d’humiliation par mon équipe, de coups bas et j’en passe …

    • Socaliente
      Auteur
      10/11/2018 / 1:02

      Quel enfer punaise! C’est vraiment fou cette histoire ! Prends soin de ton bébé c’est le plus important…

  7. Agnes
    10/11/2018 / 11:34

    C’est tout a fait ça! Je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule a en avoir assez du monde du travail parisien, je ne dis pas français car je ne sais pas comment ça se passe ailleurs. 4 a 5 entretiens de 3h chacun où on te demande la lune pour au final t’envoyer un pauvre mail de refus à la fin sans t’expliquer le pourquoi du comment, quand enfin tu trouves on te traite comme du bétail et malheur à toi si tu oses dire quoi que ce soit … fin de période d’essai sans aucune raison, ciao d’autres attendent a la porte tu n’es qu’un numéro. Aujourd’hui je suis en recherche et j’ai toutes les difficultés du monde à trouver, ben oui les jeunes diplômés avec 2 ans d’expérience ça court les rues! (j’ai presque abandonné l’idee de trouver une boîte « bien », je me demande combien elles sont vraiment) alors en attendant job alimentaire … le bac +5 aujourd’hui à paris c’est juste un passeport d’entrée pour être tout en bas de l’echelle De la considération . Rien de plus!

    • Socaliente
      Auteur
      10/11/2018 / 1:01

      Oui c’est une porte ouverte mais ça ne garantis absolument rien et c’est tellement dommage. Selon moi, le réseau est le meilleur moyen…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.