Comment arrêter de juger ?

Nous le faisons tous. Juger les gens, émettre un avis sur la façon de vivre des autres. Et nous détestons être jugés en même temps. Alors, pourquoi fait-on aux autres ce que l’on aime pas qu’ils nous fassent.

Tous humains

La première chose à rappeler est que nous sommes tous humains, et par conséquent, nous faisons tous beaucoup d’erreurs. Personne n’est parfait.

Si je vous demande de me citer votre dernière bêtise, ou erreur, laquelle serait-elle ? Si si, cherchez bien, vous faites des erreurs chaque jour. Il s’agit de prendre un peu de recul sur soi-même, afin d’identifier ses failles pour les corriger et ne pas les juger chez les autres. Si vous ne trouvez aucune erreur, pensez à vos défauts 🙂

L’éducation avant tout

Le second point : chacun son éducation. Quelque chose qui vous semble poli ou anodin peut paraître terriblement impoli et violent pour d’autres.

Exemple ? Vous vous mouchez en public n’est ce pas ? Au japon, cela est extrêmement mal vu.

Vous n’aimez pas les gens qui font du bruit quand ils mangent ? En Chine, c’est un signe que le plat est bon.

Au Tibet, il est de coutume de tirer la langue pour saluer de manière à prouver que nous ne sommes pas une réincarnation malfaisante.

Vous voyez, ce qui vous semble abbérant ne l’est peut-être finalement pas tant que ça. Je suis allée dans les extrêmes mais ces différences peuvent également s’appliquer à deux personnes issues de la même culture. Par exemple, si vous avez grandit dans une famille où la porte est toujours ouverte et où les gens vous rendaient visite sans prévenir, vous allez probablement reproduire le même schéma.

Quelqu’un qui a grandit dans une maison dans laquelle l’intimité et la discretion était de mise vous semblera surement mal poli car il ne vous invitera pas forcément d’office.

Gardez à l’esprit que nous sommes tous différents de par nos cultures, et cela crée des comportements et des réactions diverses face à une même situation.

Chacun ses traumatismes.

Outre la culture, nous n’avons pas tous la même vie. En fonction des traumatismes et des expériences que vous aurez vécu, vous réagirez différemment de votre voisin de bureau par exemple.

Pour vous, peut-être que l’intimité commence par le contact physique, alors que lui est très branché câlin, frappe sur l’épaule, bise le matin. Ce n’est pas parce que quelqu’un fait quelque chose qui ne vous plaît pas à vous, qu’il le fait pour être désagréable. Il applique seulement les codes qui lui correspondent.

Les personnes agressives, sont souvent en réalité entrain de se défendre. Ce n’est pas contre vous, c’est contre eux-mêmes. Si quelqu’un vous agresse, il est certainement mal dans sa peau. Lisez-donc les accords toltèques, ou mon article à ce sujet.

Comment éviter de juger ?

Pour éviter de juger, et de se sentir mal :

Communiquez. Si vous dîtes à quelqu’un qui passe son temps à être tactile que cela vous met mal à l’aise, il comprendra beaucoup mieux votre fonctionnement, et adaptera le sien. De plus, cela lui donnera davantage de cordes à son arc, et il reconnaîtra peut-être votre comportement chez d’autres, et évitera ainsi d’intérpreter.

De plus, gardez toujours à l’esprit qu’à l’étranger, vous êtes un étranger. Vous ne savez pas tout sur tout, et chaque individu agis en fonction de ses codes, ses expérience, son éducation, et de son ressenti.

Humainement,

L.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.