fbpx

Le cheat meal, so 2017?

Mon rapport au cheat meal en 2015

Lorsque j’ai commencé le TBC fin 2015, j’étais la première à parler du cheat meal. En effet, manger sainement tout au long de la semaine et m’accorder un repas plaisir ou deux par semaine me permettait de me discipliner.
A l’époque, j’entreprenais un rééquilibrage alimentaire qui, par définition, m’imposait d’apprendre a m’alimenter correctement de nouveau.

Pour moi, le riz blanc était un aliment à favoriser, ainsi que la viande, que le café etc.
En me penchant davantage sur le sujet, j’ai découvert que j’avais une énorme marge de progression à combler pour réellement m’alimenter sainement. J’ai fait beaucoup de recherches, j’ai écouté beaucoup de reportage, de podcast, lu beaucoup d’articles et de livres pour comprendre le fonctionnement de mon corps.

A cette époque, j’avais besoin de diviser ma semaine et de m’autoriser peu de plaisir. En effet, avant 2015, il ne se passait pas un jour sans que je mange quelque chose de mauvais pour la santé. PAS UN JOUR. Que ce soit du chocolat, de l’alcool, des chips, ou un coca 0, je n’arrivais pas a manger équilibrer et à me nourrir d’aliments NUTRITIFS.


Du coup, pour rééquilibrer mon alimentation, j’ai du passer par cette phase d’apprentissage, pour me prouver que je pouvais le faire, et les cheat meals me permettaient d’avoir un objectif à atteindre.
Je visais un repas plaisir, dans lequel je mangeais vraiment tout ce que j’aimais. Cela se terminait souvent par un burger/frites/ketchup/milkshake et m&m’s PB en dessert.

Ai-je change d’avis?

Oui et non. Je ne regrette pas du tout cette période ou je ne m’autorise qu’un seul repas plaisir par semaine parce qu’elle m’a permis de me prouver que je pouvais manger sainement sur la durée, elle m’a forcée également à trouver des recettes healthy savoureuses pour m’éviter de m’ennuyer dans ma diet, et enfin, elle a permis un moment de répit à mon corps pour lui permettre de brûler toutes les graisses que j’avais emmagasiné jusqu’alors.

Si je devais recommencer un rééquilibrage alimentaire, je ferais exactement la même chose.

Mon rapport au cheat en 2019


Je n’applique plus vraiment le système de cheat meal désormais, car je connais mon corps, je sais m’alimenter. Je sais donc comment manger pour ne pas reprendre de gras, tout en me faisant plaisir. Désormais, je me fais plaisir quasi quotidiennement, en fonction de mes envies.

Mais surtout, aujourd’hui, j’ai trouvé des recettes saines qui satisfont parfaitement mes envies de “junk” food. Si j’ai envie de burger, je me fais un burger maison, avec des frites maison. Idem, je mange un pancake chaque matin, moi qui adore le chocolat, sans être frustrée. Cela m’evite de me jeter sur les cookies de mes collègues a la moindre occasion

Du coup, je dirais plutôt que ma façon de m’alimenter s’apparente a la diet flexible, d’ailleurs si vous ne l’avez pas encore écouté je vous invite à le faire d’urgence, le podcast que j’ai enregistré avec Margaux à ce sujet vous explique tout.

Encore une fois, il n’y a pas de règles, chaque corps réagit différemment. J’ai testé le jeun intermittent, les cheat meals, manger 6 fois par jour… Chaque méthode présente des qualités. Testez-vous et déterminez ce qui fonctionne chez vous.

Bon courage 🙂

L.S.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.