fbpx

Le sujet tabou de l’infertilité.

La dernière fois, je vous ai demandé vos avis sur les sujets que vous souhaiteriez aborder sur mon blog, ou sur mon compte Instagram.

L’une d’entre vous m’a demandé de parler de l’infertilité.

Je n’ai aucune formation, aucune info particulière sur le sujet, pourtant ce sujet me semble important à soulever.

Beaucoup de mes amies ont rencontré ce problème, et je me suis sentie impuissante.

Une chose est certaine, la société ne nous aide pas lorsque l’on rencontre ce type de problématique. Au contraire. Soit elle nous fout une pression monstre à nous demander pour quand le bébé, soit au contraire, elle sourit jaune et se sent ultra mal à l’aise, ne sachant pas comment réagir, ce qui crée un malaise encore plus grand.

Depuis que j’ai 30 ans, je ne vous raconte pas le nombre de personnes et de fois par personnes que l’on m’a demandé si j’étais enceinte, si j’avais prévu bientôt, pourquoi je n’avais pas d’enfant… Même ma gynéco s’y est mise en me disant que 30 ans ce n’est pas tout jeune. Il y a aussi ceux qui ramènent tout à « tu verras quand tu en auras un ».

Moi qui ne suis pas dans cette situation, je suis déjà excédée de toutes ces questions, de la pression sociale que les gens nous foutent. Alors je me mets à la place de ceux qui font tout leur possible pour tomber enceinte, je trouve ces réflexions atroces. J’ai une amie qui a passé 5 ans entre PMA, FIV et compagnie, que je voyais éclater en sanglots lorsqu’on lui annonçait une grossesse. Je l’ai vue pleurer chaque mois pendant 5 ans a l’arrivée de ses règles, je l’ai vue éviter de sortir pour ne pas avoir à répondre à ces questions insupportables, je l’ai vu s’engueuler avec son conjoint parce qu’elle ne parlait que d’enfant, elle m’a confiée qu’elle craignait pour son couple a force de calculer LE bon moment pour concevoir, réduisant ainsi à néant toute spontanéité.

J’ai lu l’autre jour des commentaires sous les posts une blogueuse Suédoise, demandant par centaines « tu es enceinte ? » parce qu’elle avait soi-disant un petit ventre. D’une part, elle n’était pas enceinte (ultra vexant donc) et d’autre part, elle luttait depuis des années pour tomber enceinte.  Imaginez à quel point elle a dû être blessée en lisant ce genre de commentaires.

Je profite donc de cet article pour vous supplier d’arrêter de demander aux femmes si elles ont prévu de faire un enfant, ou quand est prévu le petit deuxième, à peine sont-elles enceintes. Si elles sont enceintes, elles vous le diront.

Quel est l’intérêt de poser cette question ? Nous ne savons rien de la vie des gens. Peut-être qu’elle n’en veut pas, peut-être qu’elle en veut mais pas son conjoint, peut-être a-t-elle fait une fausse couche et s’en remet difficilement, peut-être qu’elle n’y arrive pas, peut-être qu’ils ne sont pas prêts, peut-être même qu’ils ne se sont pas encore pose la question entre eux !

C’est hyper intime le sujet des enfants, et souvent très sensible. Ce n’est pas une fin en soi d’avoir un enfant. Certaines personnes ne le souhaitent pas pour des raisons éthiques, environnementales, par non-envie… etc.

Respectons le choix de chacun, et soyons solidaires les unes les autres 😊

Hate de savoir ce que vous en pensez!

D’ailleurs, si vous ne les avez pas encore entendu, je vous invite à vous rendre sur iTunes et écouter les podcasts Bliss Stories.

Avec bienveillance,

L.S.

4 Commentaires

  1. Louka
    06/12/2019 / 9:42

    Sujet sensible…

    Je suis en PMA depuis 2 ans et la semaine dernière le drame : enceinte depuis 1 mois, c’était finalement une grossesse extra utérine, on m’a enlevé une trompe en urgence samedi dernier… Repas de famille dimanche, on m’a demandé 6 fois c’était pour quand le bébé alors que je viens de sortir de l’hôpital… On serre très fort les dents et on sourit !! Et j’ai que 29 ans alors j’imagine même pas les filles qui ont plus…

    • Socaliente
      Auteur
      06/12/2019 / 2:34

      Mon dieu je ne peux qu’imaginer a quel point tu as du te mordre la langue pour pas hurler…
      Je suis desolee pour cette situation difficile. Mais justement tu es jeune et il reste encore mille possibilites 🙂 Ne desespere pas ! <3

    • Melbodyandsoul
      10/07/2019 / 6:16

      Je suis dans ton cas pour la pma et a nombreuses reprises les questions du même type. J’ai sincèrement fait le choix pour moi et pour que les gens se rendent comptes de ne plus sourire ou de filer me cacher pour pleurer. Je dis ouvertement les choses, j’ai eu le droit a “faut y penser là ca va faire un gosse de vieux!” Là j’ai regardé la personne et j’ai dit “a 35 ans si je n’ai pas d’enfant tu ne réfléchis pas au fait que je pourrais avoir un problème ?” Ca glace quelques seconde mais au moins c’est dit, je n’ai pas avoir double peine par peur de vexer les gens !

      • Laurita SoCaliente
        Auteur
        10/07/2019 / 7:02

        Tu as bien fait, parfois il faut seulement etre honnete ! Bravo pour ton courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.