fbpx

Comment se remettre d’un licenciement ?

Vous ne le voyez pas encore de cette façon si cela est récent, mais se faire licencier est une incroyable opportunité. L’opportunité d’enfin se pencher sur ce qui vous plaît vraiment, de se recentrer, de sortir de sa zone de confort. Combien de personnes restent dans leurs jobs juste parce qu’ils sont confortables, même si peu épanouissants, et par peur de l’inconnu.

Se faire licencier vous permet de vous mettre un coup de pied aux fesses pour réfléchir à ce qui vous fait vraiment vibrer. Souriez-à la vie et souvenez-vous de ce que je vous dis souvent :

Trouvez une nouvelle énergie

En France, nous avons la chance d’avoir un énorme filet de sécurité appelle chômage ! Si vous êtes virés, vous bénéficiez d’indemnités pendant un bon laps de temps pour ne pas vous retrouver dans la galère. Ce n’est pas le cas aux Etats-Unis. Profitez-en pour établir votre projet professionnel et vous reposer.

Prenez le temps d’encaisser

Le travail occupe 80% de notre temps et donc de notre vie. C’est pourquoi, le licenciement est une forme de deuil d’une vie passée, d’un quotidien bien ancré. Accueilliez vos émotions, remettez-vous en question, qu’auriez-vous pu faire de mieux ? Inutile de faire bonne figure vous avez le droit d’aller mal. Vous serez surement envahi par la tristesse et la peur de l’inconnu. C’est totalement normal, cela peut durer quelques semaines. Laissez sortir ce qui doit sortir, vous irez mieux après.

Soyez responsable mais pas coupable

L’ego a besoin de trouver un coupable. Soit vous, et du coup vous vous accablez vous-même, soit l’entreprise. Vous n’êtes pas une victime, vous êtes surement en partie responsable de ce qui vous arrive, tout comme l’entreprise a sa part de responsabilité. Se morfondre sur son sort ne fera que consommer de l’énergie qui ne sera plus disponible pour autre chose. Je vous invite à écouter mon podcast sur les vampires d’énergie.

Soyez ancré dans le présent

Le passé on ne peut rien y faire, le futur non plus. Donc autant se focus sur le présent et prendre du temps pour soi. Postulez, méditez, rédiger des affirmations, mais faites-vous plaisir aussi. Profitez pour voir vos amis, votre famille, pour prendre du bon temps.

Formez-vous  !

C’est le moment idéal pour se former à ce qui peut vous convenir en terme de plan de carrière. De plus, avec un peu de chance vous aurez à faire un stage derrière ce qui vous permettra de mettre un pied dans une entreprise.

Ne reproduisez pas les mêmes schémas

Si vous vous êtes fait licencié, sauf pour raison économique dans l’entreprise, peut-être avez vous une part de responsabilité là-dedans. Apprenez de vos erreurs et surtout ne les reproduisez pas. Vos erreurs sont faites pour vous montrer le droit chemin, profitez-en.

Ce n’était pas pour vous

Clairement si c’était votre job de rêve, il ne vous aurait pas jeter. Donc ce n’était pas un job pour vous. Si vous vous êtes fait licencié, vous n’êtes pas seul et ailleurs une place s’est surement libérée pour vous.

Soyez patient, méthodique, organisé, prenez du temps pour vous, du temps pour postuler, ne vous enfermez pas voyez vos amis et tout se passera pour le mieux.

Avec bienveillance,

L.S.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.