fbpx

J’ai pris un mentor !

Buenos dias!!!

J’espère que vous allez bien. L’article d’aujourd’hui, je vous le partage parce que j’ai récemment fait une découverte qui change ma vie encore plus rapidement que j’aurais pu le croire.

J’ai pris un mentor.

Pourquoi ?

Vous l’avez sûrement remarqué, ces dernières années je m’oriente vers le développement personnel et la spiritualité, depuis que j’en ai découvert leurs forces infinies.

Aussi, j’ai commencé par faire mille et unes recherches, je me suis beaucoup documenté, j’ai entrepris un énorme travail sur moi-même, j’ai creusé dans mon passé, je me suis alignée, j’ai compris les réactions de mon ego. J’ai mis le doigt sur de nombreux schémas de pensée déviants que je pouvais avoir, et je les ai corrigé. Cela m’a pris deux bonnes années d’introspection, de test, de doute, de remise en question. C’est très difficile, soyons francs. Si vous avez lu Nouvelle Terre, peut-être avez-vous ressenti à quel point ce livre est douloureux, douloureux pour l’égo, tellement il est criant de vérité.

Bref, j’ai évolué, je me suis ancrée, je deviens de plus en plus sage 🙂

Après avoir constaté les bienfaits de mon épanouissement, et de mon travail, et avoir créé la vie dont je rêvais (si vous n’avez pas écouté mon podcast sur la manifestation je vous invite à le faire), je me suis aperçu que de nombreuses personnes connues, influentes dans ce domaines avaient des mentors. Comme des coachs. Même les hommes politiques ont des conseillers 🙂 Je me suis dis que pour accélérer mon processus de transformation, j’allais tester à mon tour.

Je pars du principe que chacun peut apprendre quelque chose à quelqu’un. Fréquenter des personnes intelligentes, plus éveillées es que moi ne pourrait que m’être bénéfique.

La différence entre psy et mentor/coach

Un psychologue vous accompagne au fur et à mesure des semaines pour vous écouter, vous aide à déterrer des traumatismes souvent lié à l’enfance. Les thérapies durent des années.

Un coach, est plutôt là pour vous challenger sur votre façon de penser actuelle, de manière à vous transformer. Le mentor/coach donne des outils dont vous pouvez vous servir même après votre programme tout au long de votre vie.

Comment choisir son mentor ?

Il existe des millions de personnes qui m’inspirent, de qui j’ai envie d’apprendre davantage, qui me donnent envie de me surpasser.

Pour n’en citer quelques uns : Tony Robbins, Oprah, Eckart Tollé, Christophe André… Il existe des personnes qui ont compris ce que nous n’avons pas encore compris. Alors bien évidemment je vous cite les plus grands pour vous donner des exemples, mais il existe aussi des personnes moins influentes tout aussi intéressantes. Pour choisir son mentor, vous devez vous demander si cette personne partage les mêmes valeurs que vous, si ce qu’il vous dit vous semble juste, et surtout, si en voyant sa vie, vous trouvez qu’il a atteint le niveau de réussite, d’ouverture d’esprit, de spiritualité, de développement personnel et d’éveil que vous souhaitez atteindre.

Le prix ?

Contrairement aux psy (chiatres et cologues), le mentor pratique des prix beaucoup plus élevés ! Quand une séance avec un psychologue peut coûter entre 60 et 120euros, un programme de coaching ou mentoring coûte (en tout cas ici aux États-Unis), entre 5000 et 10000 dollars sur 3 mois.

Est-ce trop cher ? Non. Enfin, tout dépend de ce que vous mettez derrière le mot cher. Quand vous calculez tout ce que vous a coûté en frustration, en mal-être le fait de ne pas vous sentir aligné, dans votre vie, je pense que ce n’est pas cher payé. Tout dépend d’à quel point vous souhaitez changer, à quel point vous trouver que cette personne peut vous apporter.

Je vois des gens mettre 1200 euros dans un iPhone… D’autres dépenser 15000 euros dans une voiture. Personnellement, je préfère nettement investir en moi-même que dans un bien matériel mais chacun voit les choses comme il l’entend.

Ici, les gens investissent des centaines de milliers d’euros pour leur éducation, alors 5000 dollars pour vivre une vie de rêve leur paraît assez cheap.

A mon sens, rien n’est trop cher, ou pas cher, tout dépend de la valeur que l’on perçoit du bien. Si je vous dis qu’une Lamborghini coûte 150000 euros, personne n’est choqué parce qu’ils ont réussi à créer une image de marque de luxe. Si demain je vous dis que ce sac Chanel coûte 500 euros, vous allez me dire que c’est pas cher, quand par contre, si je vous propose un café à 500 euros, vous me direz que j’ai perdu la tête.

Je vous ferai un podcast sur ce sujet très bientôt parce que je trouve qu’il est très interessant et que j’aimerais avoir votre avis.

Qu’en pensez-vous ?

Avec gratitude,

L.S.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.